top of page

Chronique de décembre 2023 - Lettre au Père Noël



À l’approche de la fête de Noël, certaines organisations, notamment Opération Père Noël, invitent les enfants à rédiger une lettre à l’attention du Père Noël dans laquelle elles et ils indiqueront le plus souvent avoir été sages et dresseront la liste des cadeaux souhaités. Plusieurs complèteront la missive avec un dessin.


J’ai tenté d’imaginer ce que pourrait écrire un.e enfant qui vit dans une famille où les violences conjugales sévissent. Bien plus qu’un jouet, ce que ces enfants souhaitent par-dessus tout, ce sont la quiétude, la sécurité, la possibilité de vivre sereinement leur enfance. Voici cette lettre.


Cher Père Noël,
J’espère que ma lettre te parviendra et que tu pourras exaucer mes souhaits. Je crois avoir été sage, mais j’ai quelques doutes, car ça ne va pas bien chez moi et je me demande si c’est ma faute. C’est peut-être aussi celle de maman, car papa crie souvent après nous, même si je ne comprends pas pourquoi. Aussi, mes résultats scolaires ne sont pas très bons. Il m’arrive d’avoir de la difficulté à dormir, de faire des cauchemars et de me faire du souci, alors j’ai de la difficulté à me concentrer en classe.
Je ne t’envoie pas de liste de cadeaux comme telle, car ce que j’aimerais, je ne crois pas que tu aies ça dans ton atelier. Ce que j’aimerais, c’est une maison où maman et moi pourrions être libres et en sécurité.
De l’extérieur, ma maison ressemble à bien d’autres, si bien que le voisinage dirait sans doute que nous sommes une famille sans histoire, une famille ordinaire. Il faut dire que papa fait plus attention quand nous avons de la visite. Mais tu n’auras pas de mal à trouver ma maison, car c’est celle où ça crie beaucoup, celle où ma maman ne peut pas voir les gens qu’elle veut, sortir comme elle veut… car elle doit rendre des comptes et se soumettre aux directives de papa.
Je ne crois pas pouvoir te laisser des biscuits et un verre de lait sur la table, car j’essaie de déranger le moins possible et ne veux pas mettre du désordre. J’espère que tu viendras quand même!

La période des fêtes de Noël et du Nouvel An ne sera pas joyeuse dans tous les foyers parce que les violences conjugales ne prennent pas de pause. C’est pourquoi les maisons d’aide et d’hébergement sont accessibles en tout temps. Il y a une maison d’aide et d’hébergement près de chez vous! Pour de l’information, pour de l’aide ou pour de l’hébergement : 1 800 363-9010, 24 h /24, 7 jours/7.


Monic Caron, pour L’Alliance GÎM

_________________



Vous voulez en savoir davantage sur nos ressources, vous avez besoin d’aide, communiquez avec nous ou visitez-nous au www.alliancegaspesienne.com ou suivez-nous sur Facebook via LAlliance GÎM des maisons d’aide et d’hébergement.


Pour un avenir sans violence…

Initiative Compétence Synergie

bottom of page